Cabinet de recrutement

: Annuaire des cabinets de recrutement et chasseurs de tête classés par région et spécialité.

Chasseur de tête

: Tous les chasseurs de tête pour votre recrutement.
cabinet de recrutement Cabinet-Recrutement.org
Portail dédié aux Cabinets de Recrutement. Numéro 1 depuis 2006.

Recruteurs : arrêtez les "copier/coller"!!!


Loin de moi l’idée de vouloir faire des leçons de morale ou apprendre aux recruteurs à faire leur travail! Juste un sujet qui me tient à cœur pour voir défiler les fiches de postes où missions et profils recherchés sont identiques! Autrement dit, la plupart des recruteurs sont rassurés en faisant un « copier/coller », en allant chercher un candidat qui fait la même chose ailleurs!

Qu’est-ce qu’un recrutement réussi !?!

Vous en conviendrez, on peut se targuer d’avoir trouvé le candidat parfait quand celui-ci a les compétences requises pour être autonome et performant rapidement, et qu’il accepte le poste sans hésitation, le voyant comme une véritable opportunité.

C’est à partir de la que cela se complique! Comment peut-on être motivé pour s’investir sur un poste que l’on maîtrise déjà??? Bien sur il y a des raisons qui peuvent faire changer pour le même job, primo une rémunération plus importante, deuzio un meilleur confort de vie, etc… Ces raisons sont évidemment compréhensibles et valables, mais sont-elles de vraies bonnes raisons? Est ce qu’un candidat sera motivé pour faire la même chose en gagnant un peu plus? Certainement, oui, du moins pendant quelques mois le temps de digérer son augmentation et faire connaissance avec ses nouveaux collègues de travail! Mais après…
Pourquoi cette tendance au clonage?

Par facilité évidemment! Imaginez par exemple le premier jour d’un comptable fournisseur qui se retrouve sur un poste de comptable fournisseur dans une autre entreprise du même secteur d’activité. Pour peu que le recruteur ait bien fait son boulot il sera sur le même logiciel, et sera autonome immédiatement! Son nouveau manager n’a même pas à le former et le comptable est instantanément productif! Le rêve me direz-vous? Pas sur! Est ce que la personne que vous avez brillamment recrutée va être heureuse dans son poste? Si on part du principe qu’elle ne travaille pas exclusivement pour un salaire, mais pour un épanouissement professionnel, ce n’est pas gagné! A mon sens un salarié performant est un salarié heureux, et un salarié heureux est un salarié qui est challengé quotidiennement, qui continue d’apprendre, bref qui sort de sa zone de confort!

Vous me suivez toujours!?! Si c’est le cas nous sommes d’accord sur le fait que la technique du « copier/coller » n’est réellement valable que sur du court terme, par exemple idéale pour un CDD. Par ailleurs, il est évident qu’en ne recrutant que des personnes issues du même environnement et avec les mêmes compétences, vous ne créerez pas la diversité nécessaire à cette émulation intellectuelle dont toutes les entreprises rêvent.

Alors comment réussir son recrutement?


La solution miracle n’existe pas et le recrutement reste une science absolument passionnante car impossible à mon sens d’y mettre un algorithme ou un théorème valable… Je souris d’ailleurs quand j’entends parler de toutes ces nouvelles technologies qui visent à faire disparaître l’humain du process de recrutement. Bien sur ces outils sont révolutionnaires et apportent quelque chose, mais impossible de se passer du bon vieil entretien de recrutement, de l’échange entre un manager et son futur collaborateur.

Un salarié n’est pas juste un cumul de compétences, c’est un humain, avec une personnalité, des attentes, une histoire…bref c’est un autre sujet qui pourrait être longuement abordé dans un autre article. Revenons à nos moutons car vous êtes toujours dans l’attente de proposition concrètes et nous sommes entre professionnels et non pas en plein débat politique pendant les primaires…

Tout d’abord , je vous conseille de vous mettre à la place du candidat et de vous poser la question suivante : « Est-ce que la mission proposée est une réelle opportunité professionnelle?!? » Autrement dit, quel est l’intérêt de la personne que vous recrutez à venir rejoindre votre entreprise. Les motivations sont toujours difficiles à cerner mais elles doivent être présentes et clairement affirmées. Ne recrutez pas des candidats qui souhaitent vous rejoindre pour de mauvaises raisons! De manière générale un candidat doit être motivé par une opportunité et en aucun cas fuir une situation qui ne lui convient pas, par exemple son responsable avec qui il ne s’entend pas! Bref soyez moins égocentriques, au-delà de vos intérêts, pensez au candidat assis en face de vous!

Ensuite, un bon recrutement est à mon sens un juste dosage! Ce qui doit être « dosé », ce sont les compétences et les motivations :

Commencez par lister les compétences clés du poste : ce sur quoi vous devez être intransigeant, il ne s’agit pas de recruter un auditeur financier sur un poste d’ingénieur matériaux!
Listez ensuite les compétences secondaires : celles dont vous pouvez vous passer à l’intégration car elles peuvent être assimilées par la suite. Par exemple la connaissance d’un logiciel, la maîtrise d’un marché, le réseau…
Finissez en listant les motivations du candidat pour vous rejoindre : les fameuses « vraies bonnes raisons » qu’il/elle a de venir s’investir à vos côtés

Si vous êtes toujours avec moi, vous voyez où je veux en venir! Le recrutement réussi est le recrutement d’une personne qui a un intérêt clair à venir vous rejoindre car il va maîtriser l’essentiel du poste tout en sortant de sa zone de confort! Vous verrez que les résultats peuvent être surprenants, le recruteur ose s’orienter sur des profils différents, en effet le risque est mesuré car les compétences clés sont là. De son côté, le candidat est ravi car il a un vrai intérêt à vous rejoindre…et du coup ses questions volent souvent plus haut que « quel est le montant des tickets restos? » mais plutôt « quelle stratégie va-t-on mettre en place pour que j’assimile telle ou telle compétence? ».

Dans une étude publiée par la DARES (direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) de notre cher ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, on peut lire que 36% des CDI sont rompus dans les douze premiers mois suivant la date d’embauche. Plus de la moitié le serait après la fin de la période d’essai… Le coût engendré par ces recrutements ratés représenterait au moins 12 mois de salaire brut!!! Même en faisant un copier/coller cela arrive de se tromper sur un recrutement, alors recrutez sans pression, ouvrez un débat avec le candidat sur ce qu’il maîtrise et les sujets sur lesquels il est moins à l’aise, ce qu’il peut mettre en place pour palier à telle ou telle lacune. Vous responsabilisez votre futur collaborateur avant même de l’intégrer, il se projette et y trouve son intérêt! Osez prendre des risques, vous gagnerez la reconnaissance de celui ou celle qui acceptera de venir travailler quotidiennement à vos côtés, dans un intérêt commun!


Rédigé par Thomas Sentis - LM5P - Le mouton à 5 pattes

   > Tous les Articles RH

©2006-2017 Cabinet-Recrutement.org