Accueil Santé Comment installer un garrot : quelles sont les différentes...

Comment installer un garrot : quelles sont les différentes méthodes à suivre ?

Que ce soit pour pouvoir réduire les pertes de sang jusqu’à l’arrivée des secours lors des éventuels accidents dangereux causant des blessures assez graves, ou simplement afin d’être près à toute les situations possibles qui pourraient se produire au quotidien, apprendre à faire un garrot est une démarche qui peut s’avérer très utile. En effet, c’est même plutôt conseillé pour les personnes travaillant dans les domaines à hauts risques, tels que la construction, ou autre. Alors qu’est-ce que le garrot exactement ? Et comment apprendre à l’installer ?

Qu’est-ce qu’un garrot exactement ?

Généralement utilisé dans les cas d’urgence, le garrot est tout simplement une sorte de dispositif qui, appliqué sur un membre blessé, peut réduire les pertes de sang lors d’une hémorragie liée à une blessure particulière. Une méthode assez souvent appliquée dans un grand nombre de cas d’accidents, pour sa capacité à contrôler les hémorragie de façon à faire durer la résistance du muscle jusqu’à l’arrivée des secoures pour une hospitalisation immédiate. C’est d’ailleurs une solution à court terme très efficace, spécialement lorsque les secours tardent à venir. Toutefois, il faut garder à l’esprit que c’est un dispositif qui comporte certaines règles de mise en place, et qui ne doivent surtout pas être ignorées au risque de bloquer toute la circulation du muscle et causer ainsi sa mort par nécrose.

Comment faire pour installer un garrot ?

Quant il s’agit de porter des soins immédiats à une personnes blessée, il n’y a pas de réelle méthode standard de le faire. En effet, tout dépendra surement, d’un grand nombre de facteurs tels que la gravité de la blessure, la durée du temps à attendre pour les secours, ou encore les moyens du bord. Toutefois, il faut savoir qu’il y a certains comportements et initiatives qu’il est recommandé de prendre dans ce genre de situation, et qui sont :

  • L’évaluation de l’étendu des dégâts : avant de commencer à faire quoi que ce soit, il faut bien évidemment savoir observer la situation afin de fixer les solutions à adopter. Pour cela, il faut commencer à fixer la source de l’hémorragie, la profondeur ainsi que la largeur de la blessure, ou encore, la quantité de sang perdu. Il faudra alors appliquer une pression sur la zone localisée afin de pouvoir arrêter temporairement les saignements. Toutefois, s’il n’y a pas de saignements à cause d’un objet planté dans la blessure, il ne faut en aucun cas le retirer au risque de déclencher une hémorragie mortelle. Il est juste essentiel de calmer la victime, et appeler les secours le plus vite possible.
  • Procéder à l’installation du garrot : afin de commencer à installer le garrot, il faut d’abord penser à vous procurer l’outil en question. Si toutefois, vous n’en possédez pas, il est conseillé de vous servir des moyens de bord en toute urgence, tels qu’un tissu long, une cravate, une ceinture, ou autre afin de le nouer autour du muscle entre la blessure vive et le cœur, qui est la source du sang. Toutefois, il faut penser à ne pas trop laisser le dispositif en place et accéder au soin rapidement afin de ne pas perdre le muscle.